Votre panier

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Gestion du temps : Devriez-vous commencer un Bullet Journal ?

par Mélodie

01/09/2016

Devriez-vous commencer un bullet journal ? Découvrez mon guide complet pour s'organiser avec le bullet journal ! Dans ce post ultra détaillé, vous saurez tout sur la méthode, comment l'adopter et où trouver l'inspiration nécessaire pour s'y mettre ! Cliquez pour lire l'article sur lutetiaflaviae.com !

 

Vous hésitez à commencer un Bullet Journal ? Voici le guide complet présentant la méthode d’organisation personnelle et les explications pour créer le vôtre !

 


 

Le bullet journal est LE sujet incontournable du moment !

Je l’ai quelque fois mentionné, notamment lors de mon coup de coeur pour Boho Berry en Février qui s’est imposée en véritable reine de la méthode. Toutefois, je n’ai jamais réellement approfondi le sujet.

Cet été, j’ai dû recevoir pas moins d’une vingtaine de demandes d’articles pour expliquer en quoi cela consiste et comment commencer un bullet journal. C’est simple, à chaque fois que je consultais mes e-mails, on m’en parlait !

Je me suis donc dépêchée de vous écrire un article aussi complet et rigoureux que possible. J’espère également avoir simplifié au maximum la notion qui peut sembler complexe au départ !

A la fin de l’article, je vous offre un extrait de mon ebook S’organiser simplement afin de déterminer quel support d’organisation choisir ! Ne partez donc pas trop vite !

 

Découvrez le guide complet pour savoir si vous devriez commencer un bullet journal pour vous organiser ! Cliquez pour tweeter

 

Tout ce qu’il faut savoir avant de commencer un Bullet Journal 

 

Qu’est-ce qu’un bullet journal ?

Le bullet journal est un système d’organisation simplifié. L’inventeur du concept, Ryder Caroll, le définit comme : « un système analogique pour l’ère numérique ».

Le but est de rassembler toutes les tâches, les événements, les objectifs, les notes ou les idées dans un même carnet tenu au jour le jour.

En somme, le principe est d’allier simplicité et liberté pour plus de productivité !

Démonstration de l’utilisation du bullet journal :

D’autres présentations du bullet journal :

 

Que mettre dans un bullet journal ?

Le principe du bullet journal est de tout noter au jour le jour : ses rendez-vous, ses idées de menus ou sa liste de films à voir.

Cela requiert donc une grande discipline, d’où son efficacité.

En rassemblant ses notes dans un même objet, on évite de se perdre avec des post-its, des feuilles volantes ou des tas de carnets différents.

Sans notes éparpillées, on obtient plus de clarté.

L’un des avantages du bullet journal est la liberté qu’il offre. Tandis qu’on est lié à un agenda pour un an, le bullet journal, lui, nous permet de nous adapter au fur et à mesure. On se rend compte de nos besoins, de ce qui est efficace et de ce qui l’est moins.

On choisit le système qui nous convient le mieux pour plus de constance.

Enfin, si le bullet journal connait un splendide essor dernièrement, c’est probablement dû aux créatifs – Hello Boho Berry ! – qui transforment leur carnet en oeuvre d’art.

 

Boho Berry alias Kara Benz est l'une des plus grande source d'inspiration dans le monde du bullet journal ! Découvrez tout ce que je pense de ce système d'organisation et comment commencer un bullet journal sur lutetiaflaviae.com

Crédit photo : Kara Benz – bohoberry.com

 

Que ce soit clair, l’illustration du bullet journal est facultative ! Même si son écriture est illisible ou si on ne sait pas dessiner, il existe un entrain particulier dans cette méthode.

Le carnet / cahier / agenda / planner que l’on utilise devient plus qu’un simple support d’organisation.

C’est un compagnon au quotidien. On y transfère ses tâches mais aussi, ses idées, ses objectifs ou ses rêves.

Il ancre davantage dans le présent et il permet de donner plus d’importance au temps qui passe.

Le bullet journal est presque philosophique !

Il ne tient qu’à vous d’illustrer vos journées à travers de jolies mises en pages. Rien n’y oblige mais, l’aspect psychologique est indéniable. Après tout, cela tient du même principe que l’art-thérapie.

Le bullet journal offre le plaisir de créer une trace sublimée de son quotidien.

 

Comment faire son bullet journal ?

Le matériel

Pour commencer un bullet journal, il n’y a rien de plus simple ! Il vous suffit d’avoir :

  • un carnet vierge
  • un stylo

Quel carnet choisir ?

Du simple cahier acheté au supermarché au carnet de luxe, il y a une myriade de choix. C’est d’ailleurs souvent un problème !

Il faut bien faire son choix.

Je vous conseille de réfléchir à vos besoins avant de commencer.

Voulez-vous un carnet relié ou préférez-vous les spirales ? Un organiseur ne serait-il pas plus pratique afin d’ajouter, d’enlever ou de déplacer des feuilles ? Vous déplacez-vous souvent ? Préférez-vous séparer le travail et la maison ?

La portabilité du support est un élément primordial. Vous ne voulez pas vous charger avec un planner voire un classeur lourd si vous êtes constamment en déplacement !

N’oubliez pas qu’à la fin de cet article, vous pourrez obtenir gratuitement l’extrait de mon ebook S’organiser simplement pour comprendre quel type de support choisir !

Une fois ces éléments définis, il faudra penser aux feuilles.

Souhaitez-vous un carnet à feuilles blanches ? des lignes ? des petits carreaux ou des pointillés (dotted) ?

Les pros du bullet journal se servent souvent de carnets en pointillés. Visuellement, c’est plus joli. Cela facilite le tracé de tableaux, de bannières etc..

 

Boho Berry se sert d'un carnet en pointillés (dotted) pour son bullet journal ! Découvrez comment choisir votre matériel pour commencer le vôtre sur lutetiaflaviae.com

Crédit photo : Kara Benz – bohoberry.com

Mes suggestions

Voici quelques idées de carnets fréquemment utilisés par les bullet journalists :

Vérifiez bien que la taille et le type de feuille de ces carnets correspondent à ce que vous souhaitez !

 

Quel stylo choisir ?

N’importe quel stylo fera l’affaire !

Vous devriez tester l’encre à l’avance pour éviter de mauvaises surprises en tournant la page.

Selon vos envies – ou votre talent – vous pouvez choisir des pointes plus ou moins fines pour illustrer votre journal. Vous pouvez également investir dans des feutres, des surligneurs etc.

Une des choses à ne pas oublier est le plaisir d’utilisation.

Certes, un stylo qui coûte 4 euros c’est cher. Seulement parfois, toute sa motivation repose sur l’envie que l’on a d’écrire. Si vous ne vous sentez pas à l’aise en écrivant avec un vieux stylo qui bave, vous renoncerez plus facilement.

Pour garder de la constance, supprimez les obstacles qui risquent de vous démotiver !

Pour aller plus loin

A votre matériel, vous pouvez aussi avoir envie d’ajouter :

  • Une règle
  • Du correcteur / un effaceur
  • Des washi-tapes (ou masking-tapes) pour faire office de scotch ou pour décorer
  • Des pinces, des trombones
  • Des enveloppes / des pochettes plastique pour stocker des notes
  • Une plastifieuse pour créer vos propres intercalaires

 

Un bullet journal numérique, c’est possible ?

Même si le principe du bullet journal est justement d’aller contre le numérique, vous pouvez très bien utiliser une application pour vous organiser.

Néanmoins, je crois qu’il serait plus facile d’opter pour un programme de prise de note comme Evernote ou OneNote. Ce dernier propose justement des indicateurs semblables aux bullets.

Découvrez ma présentation complète de Evernote et de OneNote pour mieux vous organiser !

Voici une vidéo montrant comment commencer un Bullet Journal avec Evernote  :

 

 

Comment commencer un bullet journal ?

  • Une fois votre matériel rassemblé, je vous conseille de prendre un vieux cahier de brouillon pour vous entrainer.

Je vous assure, une simple bannière est facile à faire. Pourtant, je trouve encore le moyen de rater mes perspectives ! Vous pourrez également vous rendre compte si telle ou telle mise en page vous convient.

 

  • Ensuite, il vous faudra créer votre système de « bullets ». Tout repose sur une clef de symboles définis pour chaque type de tâche.

Par exemple : un carré peut précéder une tâche à accomplir, une flèche sera ajoutée devant un événement reporté et un point sera placé devant les rendez-vous.

 

N’oubliez pas d’ajouter de la couleur si cela vous dit !

En revanche, faites simple ! Il faut que ce code vous vienne naturellement pour ne pas vous perdre.

 

  • La dernière étape avant de sauter le pas est encore une fois de définir ses besoins mais, cette fois-ci en matière d’organisation.

A quoi ressemblent vos journée ? Quel type d’emploi du temps vous convient-il le mieux ?

Prendre le temps de comprendre ses besoins permet de ne pas regretter ses décisions plus tard.

Si vos journées sont très chargées, vous devriez opter pour un planning journalier : une page – un jour.
Si vous préférez avoir une vision hebdomadaire, vous opterez sans doute pour deux pages – une semaine.
Est-ce que vos horaires changent régulièrement ? Vous aurez peut-être besoin de les noter à l’avance, prenez-le en compte !

Bien sûr, vous n’êtes pas obligé de passer des heures à vous poser ces questions. L’atout du bullet journal est sa flexibilité. Si vous vous rendez compte qu’un système ne fonctionne pas, vous pourrez l’adapter la semaine suivante sans pour autant changer de carnet !

Cependant, je crois qu’au début, il convient de savoir où l’on va pour être sûr de ne pas renoncer très vite.

 

Infographie pour comprendre et retenir comment commencer un bullet journal ! Lisez mon guide complet sur lutetiaflaviae.com !

 

Comment organiser son bullet journal ?

  1. Un bullet journal commence forcément par un index : c’est en quelque sorte votre sommaire. Vous noterez le numéro des pages auxquelles se rapportent vos calendriers, vos collections puis votre avancée quotidienne.
  2. Ensuite, j’aurais tendance à choisir le calendrier annuel (future log) pour noter les événements à venir.
  3. En toute logique, on continue avec un calendrier mensuel avec une page ou deux par mois.
  4. Après, j’ajouterais les collections : des listes thématiques faciles à repérer. Cela peut être les livres que vous souhaitez lire, les objectifs de l’année, un tracker de séries que vous suivez. Les possibilités sont énormes.
  5. Enfin, vous pourrez commencer votre organisation journalière.

 

Ces idées ne sont que de simples suggestions. C’est ainsi que je le ferais. Mais, si vous trouvez un autre ordre logique, libre à vous de faire comme il vous plait !

Pour plus d’idées :

 

Pourquoi je n’adhère pas (encore) au bullet journal

Maintenant que vous savez tout sur le bullet journal, vous vous demandez peut-être si je trouve ça efficace. Laissez-moi être sincère avec vous :

Je n’utilise pas le bullet journal pour m’organiser !

A vrai dire, je pioche ici et là quelques bonnes idées d’après le principe. Pourtant, je n’ai pas l’impression de tenir un bullet journal, tout du moins pas de manière conventionnelle.

J’ai essayé de m’y mettre à plusieurs reprises sans jamais ne m’y tenir, voici pourquoi :

  • Je n’utilise pas le bon support

Certains puristes diront qu’il faut nécessairement un « journal » (un carnet) pour tenir un bullet journal. En ce qui me concerne, j’ai besoin d’un planner.

 

Comment j'utilise le système du bullet journal pour m'organiser avec mon planner à découvrir, en plus d'une présentation complète sur lutetiaflaviae.com !

 

Avec le temps, je me suis rendue compte que ça me convenait beaucoup mieux. D’ailleurs, je suis toujours frustrée de ne pas pouvoir déplacer certaines pages quand j’utilise mes carnets.

J’aime l’ordre logique des choses. Si je veux rajouter une liste thématique, cela m’agace de l’inscrire à la page suivante et non dans une section dédiée aux listes.

Vous avez du mal à déterminer quel support s’adaptera le mieux à vos besoins ? Ce point fait l’objet d’un chapitre et d’un questionnaire pour le trouver dans ma méthode d’organisation. Découvrez S’organiser simplement en ebook ou en livre !

 

S'organiser simplement est un livre pour mieux s'organiser au quotidien ! Toutes les astuces pour gérer son temps, devenir plus efficace, déterminer ses priorités, optimiser son énergie, réduire la procrastination, rester motivé, créer des habitudes et atteindre ses objectifs ! Découvrez-le sur lutetiaflaviae.com !

 

  • Je préfère une organisation hebdomadaire

Là encore, c’est une question personnelle. J’ai découvert que c’était très efficace de noter chaque semaine ce que je voulais faire puis, de répartir les tâches chaque jour.

Toutefois, faire une liste hebdomadaire qu’il faut ensuite reporter chaque jour prend du temps. Du coup, je ne le fais que quand je dois être très productive sinon, je m’en passe.

Le bullet journal oblige à reporter sans arrêt des tâches ou des notes d’un calendrier aux pages quotidiennes. C’est une véritable discipline ! Ca peut être rapide mais, vous devez forcément être constant. Or, je préfère mettre à profit mon temps pour autre chose.

 

  • Je suis trop perfectionniste

C’est un défaut et je le sais. Si je fais une erreur à la troisième page, j’aurais indéniablement envie de tout recommencer. Soit en prenant un nouveau carnet, soit en arrachant les pages. Qu’on se le dise : c’est moche !

Même sans faire d’erreur, je serais toujours déçue de ne pas réussir à créer ce que j’imagine. Je suis loin d’être douée pour le dessin ou la calligraphie ! C’est pourquoi je préfère m’y prendre simplement en personnalisant mon agenda légèrement.

Le bullet journal pourrait m’aider à prendre de la distance avec tout ça mais, je n’ai pas envie de rajouter de la frustration à mon quotidien pour l’instant.

 

  • J’ai besoin de planifier davantage l’avenir

C’est la principale raison qui m’a poussée à ne pas adopter ce système. Le bullet journal reste très centré sur le présent. 

Je sais qu’il y a des méthodes pour contourner cette limite. Par exemple, j’ai appris à utiliser un future log ou un calendex. J’ai commencé à utiliser une page pour les événements à venir. Néanmoins, il me faut encore du temps pour vérifier que cette astuce me convient.

 

Comment j'utilise mon planner pour l'organisation de la maison en alliant la méthode Getting Things Done #GTD et le bullet journal #BuJo ! Cliquez pour en savoir plus sur lutetiaflaviae.com

 

J’ai l’impression de faire une démonstration « le problème c’est moi, ce n’est pas toi » avec le bullet journal !

C’est une excellente méthode qui améliore le quotidien de nombreuses personnes. Pour ma part, je suis encore en train de tâtonner, j’essaie des choses, j’adapte. J’adore regarder ce qui se fait, comment d’autres abordent le sujet.

En fin de compte, mieux s’organiser c’est trouver la méthode qui nous convient et non s’imposer un système.

Si vous êtes comme moi et que le bullet journal n’est pas pour vous, découvrez mon kit d’organisation maison ! Vous n’avez besoin que de le remplir pour gérer facilement votre maison !

 

Où trouver des idées pour son Bullet Journal ?

Je vous avais déjà listé mes sources d’inspirations préférées dans mon post pour garder l’envie de s’organiser.

Vous y trouverez mes blogs préférés, les comptes Instagram et Pinterest auxquels je suis abonnée et les groupes Facebook que je guette avec plaisir (et envie) !

Si vous connaissez déjà bien la méthode, ce post de Kara rassemble plusieurs astuces créatives et pratiques !

 

Comment j'allie la méthode GTD et le bullet journal dans mon planner avec des listes ! Cliquez pour découvrir mon guide complet sur lutetiaflaviae.com !

 

Et vous, avez-vous succombé à la folie du bullet journal ? Qu’est-ce qui vous a décidé à commencer un bullet journal ?

Rejoignez l'atelier gratuit Progresse Sans Stress pour transformer vos habitudes et avancer vos projets durablement en reprenant le contrôle de votre temps. Vous recevrez aussi le workbook par e-mail pour bien gérer votre temps et améliorer votre organisation personnelle. Retrouvez Progresse Sans Stress sur lutetiaflaviae.com

Poursuivez votre lecture

31 Commentaires

  1. Nancy

    Hello,

    Excellent résumé!

    A bientôt

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Oh merci Nancy ! Je vais aller voir ton post de suite !

    • Nancy

      De rien , c’est un plaisir :)

    • Saxémard

      Salut moi ça fait bientôt 2 semaine que j’utilise un bullet journal et ça me plais beaucoup néanmoins j’ai voulu l’apporter en cours pour remplacer mon agenda mais je n’y suis pas arrivée peut être à cause du manque de place ou peut être autre chose je ne sais pas vraiment si tu as une réponse avec m’apporter ce serai avec plaisir !!!

    • Lutetia Flaviae

      Je ne suis pas sûre d’avoir compris si le manque de place était pour la prise de note ou si ton bujo est trop grand à transporter. Quoi qu’il en soit, essaie de t’adapter en testant ce qui te convient le mieux : une page par jour, un format plus petit ou bien prendre un agenda pour les cours et garder ton bujo à la maison pour y gérer tes devoirs. Tu peux aussi chercher de l’inspiration sur Instagram / Pinterest pour voir comme les autres étudiants s’y prennent !

    • Cyrine

      Je te. Comprend je suis aussi perfectionniste comme toi et je connais cet frustration quand on est à la troisième page et qu’on se trompe on a juste envie d’acheter un nouveau carnet et tout refaire c’est pour cela que j’ai choisi ce support pour faire «  mon Bullet Journal »

    • Mélodie

      Merci pour cette idée Cyrine !

  2. Virginie

    Ca fait un moment que je collectionne les jolies photos de bullet journal sur Pinterest… et depuis une dizaine de jours, j’ai reçu mon Leuchtturm, et j’ai tout de suite commencé à le remplir!
    Les agendas classiques, j’en ai testé plusieurs formats, mais à chaque fois, je lâche prise au bout de 4-6 mois, car ils ne me conviennent pas.
    Ce qui me plait dans le bullet journal, c’est la notion de flexibilité, on fait comme on veut, on imagine le support dont on a besoin… et surtout, pour moi qui note des choses dans 36 carnets, avec le système de listes, c’est juste parfait pour tout regrouper au même endroit.
    On verra dans la durée si je tiens plus longtemps qu’avec les autres systèmes!
    J’ai partagé mes premières pages sur IG sur mon 2e profil @avrilsurunfil
    A bientôt!

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Ah oui je me suis abonnée mais, je n’ai pas encore vu passer de photos de ton journal ! J’irais suivre ça avec plaisir ! Bonne aventure « bujournalesque » Virginie !!

  3. breizhfanfan

    quelle bonne idée! si j’avais eu ton article avant de commencer, j’aurais perdu moins de temps
    j’ai essayé sur un cahier de brouillon plusieurs mois pour trouver ma façon de l’utiliser; et mes listes je les fait à la fin du cahier. j’avoue que moi le bullet m’aide car avec les listes j’avais tendance à laisser des choses de côté et là le fait de les reporter de jours en jours, ben je finis par me forcer à les faire
    j’ai converti ma fille à l’utiliser aussi pour la fac!
    nancy je vais aller voir ton lien aussi

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Si tu as fait des tests à l’avance, tu étais donc déjà sur le bon chemin ! Merci pour ton retour d’expérience !

  4. Hélène

    Bonjour Lutetia,
    Je lis beaucoup sur le sujet depuis un an mais je ne me suis pas encore lancée, ne sachant pas par quel bout commencer. C’est le meilleur article que j’ai lu sur le sujet! Enfin j’y vois tellement plus clair.
    Merci!

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Oh merci beaucoup Hélène ! Ca me touche énormément !! J’espère que ton aventure avec le bullet journal sera belle !

  5. Chantal

    Hi hi :), ça m’a fait sourire car je suis pareille que vous. Si j’ai le malheur de faire une erreur sur une page, je recommence aussi un nouveau cahier car je suis aussi perfectionniste. Et également pareil que vous, j’ai besoin de pouvoir déplacer les pages. C’est pour ça que j’utilise un classeur.

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      C’est vrai que le classeur ou le planner est beaucoup plus modulable ! Ca change la vie et permet des économies en carnet ^^ Merci pour ton commentaire Chantal !

  6. Amandine Dismoimedia

    C’est toujours très beau à voir mais quand on s’y met ça ressemble à rien -_-
    Bon honnêtement avec toutes ces organisations de l’extrême j’ai toujours du mal. Si j’ai un coup de fil important à passer ça me trotte suffisamment dans la tête pour ne pas l’oublier. Et puis j’ai pas une vie aussi remplie d’activités et d’obligations. Même à la fac il ne m’aurait servi à rien. En revanche je suis bien tentée par un bullet journal du ‘bonheur’. Ou toutes les idées et choses à faire pour le blog et mes passions y seraient consignées. Avec en prime une liste de rêves fous ! Hummmm je vais y réfléchir…
    Merci en tout cas pour ton article exhaustif !

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Oh quelle belle idée ce bullet journal du bonheur ! Ca peut être une grande source d’inspiration ! Tiens moi au courant si tu te lances ! J’ai très envie de voir ce que ça peut donner !

  7. Maaademoiselle A.

    C’est marrant ça, je suis exactement comme toi, j’adore regarder ce qui se fait en BuJo, j’ai envie d’en commencer des tas. Mais, j’ai besoin de classer aussi par rubriques et de pouvoir planifier à l’avance. J’utilise donc aussi un planner !
    Je m’y retrouve facilement, j’ai mon organisation à moi. De même, j’estime que certaines choses n’ont pas à y être, ça m’encombre, ça prend de la place (et du poids), j’ai donc un classeur (normal, A4) « de maison » qui reste à la maison. Lui aussi je l’ai fait à ma manière à moi, et non pas en suivant tel ou tel modèle. L’important dans tout ça, c’est surtout de trouver ce qui nous convient à nous. J’ai parfois besoin d’une page par jour, parfois une pour deux semaines me suffit largement. Tout dépend des périodes. Pouvoir ajuster tout ça au fur et à mesure et très appréciable.

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Eh bien nous sommes tout à fait pareilles ! Je suis complètement d’accord sur le fait de trouver ce qui nous convient à nous. C’est ça le secret d’une organisation efficace ! Ca peut être difficile à cause de la trop grande liberté ou de la nécessité de tâtonner, d’expérimenter ce qui fonctionne ou non mais, c’est le plus satisfaisant !

  8. Marivero

    Eh bien, tout comme toi, et Mademoiselle A, je ne suis pas « emballée » par le bujo, même si je me renseigne et regarde tout ce qui se fait. Je pense que l’effet « artistique » donne envie, mais concrètement, pour mon quotidien, ce n’est pas de ça dont j’ai besoin. Je préfère décidément le bon vieil agenda, avec à la fin suffisamment de pages blanches pour y noter tout le reste, et basta.
    Et c’est encore plus rigolo de se bricoler son propre organiseur avec ses rubriques utiles, et à ses dimensions.
    Mais ceci dit, j’ai trouvé ton article très clair et donnant envie de se lancer. Pour quand je n’aurais plus rien à faire? mais alors je n’aurais plus rien à écrire? Ahlala c’est compliqué! (je plaisante bien sûr!)

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Haha je crois tu as parfaitement résumé mon tiraillement ! Le côté créatif, l’artistique oui mais, dans la pratique pas trop ! Ce doit être pour ça que l’on a autant de mal à se décider ! On aimerait bien mais, on sait que ça ne va pas le faire. A moins que tu réussisses à trouver quoi écrire du coup :p

  9. COCONUT_DANCE

    Un post bien argumenté ! J’aurais apprécier à l’époque ou j’ai découvert le Bullet Journal. Tout était en anglais et j’ai un peu tâtonner, mais cette méthode m’a sauvé de la noyade organisationnelle à l’époque de mon déménagement ou j’étais submergée par une quantité d’information et de tâches quotidiennes qui s’ajoutaient les unes derrières les autres.
    J’y reviens de temps en temps quand je sens que trop de choses se bouscule dans ma tête et que j’ai besoin d’une trace écrite pour tout centraliser.
    Mais comme toi, j’ai besoin d’un planner et pour l’instant le Filofax est ce qui me convient le mieux.
    J’aime pouvoir visualiser mon emploi du temps et ma liste de tâches hebdomadaire, mais je n’aime pas migrer constamment des tâches…
    Pour la partie décorative j’adhère de plus en plus au minimalisme et on trouve des exemples vraiment inspirant sur Insta de BuJo épurés et monochromes, mais élégants et clairs.
    Du coup j’ai opté pour un Filofax avec des inserts sobre et épurés pour la partie planification mensuelles et hebdomadaire. J’y ajoute des feuilles de notes sur lesquels je fais mes listes quotidiennes, façon BuJo, si nécessaire.
    Pour mes collections, j’ai un Moleskine qui rassemble mes idées et une parties de mes listes et je conserve les plus utilisées dans mon Filofax. C’est ça la magie du BuJo : comprendre le concept et le faire évoluer en fonction de ses propres besoins, sans se mettre la pression si on fait pas comme tous le monde !
    Merci pour cet article détaillé.

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Oh merci à toi pour ce retour aussi complet ! J’aime beaucoup la manière dont tu as adapté la méthode pour qu’elle réponde à tes besoins ! Bravo ! J’espère que ça inspirera celles ou ceux qui hésitent encore à prendre en main leur organisation !

  10. Aurélie

    Bonjour pour ma part j’ai découvert le bullet journal cet été et j’ai créé le mien en septembre. J’aime beaucoup le fait d’y mettre de la couleur et dessiner, ça me permet de me calmer. Chaque soir je prépare la journée du lendemain, c’est un moment zen pour moi. Perso j’ai pris un cahier, j’ai acheté des marque pages aimanté que je laisse sur les pages que je visite beaucoup : mon planning mensuel avec tous mes rendez vous, je créer également une double page « notes » au fur et à mesures ou j’écris toutes les choses à faire sur les 15 prochain jours, et puis la page du jour évidemment où je reporte mes rendez-vous et choses à faire. Je n’ai pas fait de liste ça ne m’intéresse pas pour le moment. De créer mon propre agenda et de l’adapter à mes besoins me plaît beaucoup et j’aime le feuilleté juste pour le côté visuel. Comme j’ai une petite tête j’aime l’idée de noter le temps qu’il fait chaque jour et de savoir ce que j’ai fait de ma journée. J’ai aussi ajouté à chaque début de mois un tableau avec la liste des activités à faire et je note chaque jour si je l’ai fait ou non, ça me permet de visualiser rapidement où j’en suis. J’ai complètement adhéré à ce principe en l’adaptant à mes besoin

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Oh merci beaucoup d’avoir partager ton expérience Aurélie ! C’est une jolie idée les marques pages aimantés !

  11. Lise

    Wow, cela semble génial. Du beau travail. Bravo à toi.

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Je suis ravie de t’avoir inspirée Lise ! Merci !

  12. Nini

    Bonjour,pour ma part je suis fan depuis longtemps des agendas, mais s’entasse les pos-tit et autres notes via trombones…du coup le bullet m’a de suite parler !! Mais j’avais peur de la page blanche….alors, j’ai commencé par lire ton article!!! Et en cherchant des cahiers, je suis tombé sur le » bullet time » aux éditions chêne….Plus proche de l’agenda mais avec la joie de la créativité en plus. Pour moi c’est parfait pour un départ en douceur dans cette aventure !!

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Génial ! Je suis ravie d’avoir contribué à ce que tu trouves une solution qui te convient ! Bonne organisation !

  13. Delphine

    Bonjour,
    Je commence à créer mon bullet journal; l’idée de créer un agenda sur mesure pour mieux gérer mon organisation, et surtout celle de me libérer la tête des 1000 petites et grandes choses à faire/penser m’ont séduite. Je trouve le principe assez valorisant car il met l’accent sur sa créativité, la réflexion sur ce qui est important pour soi, etc.
    Sauf que très rapidement, je me suis sentie « bloquée » dans sa conception… Je me reconnais vraiment dans les arguments expliquant pourquoi vous n’utilisez pas le bujo!
    Comme vous, j’ai besoin d’avoir une vision globale, dans le temps, de mon planning, d’autant plus que je suis indépendante et suis amenée à prévoir des rdv plus ou moins longtemps à l’avance. Donc passer de longs moments à recréer à la main 12 monthly log me fait un peu râler. En même temps, comme rien de ce qui est proposé ne me correspond, il faut bien que je créé ;-) D’autre part, j’aime aussi « l’ordre logique des choses » comme vous le dites, et enchaîner différentes rubriques qui n’ont rien à voir les unes avec les autres car « il ne faut pas » laisser de pages blanches d’avance ne me convient pas du tout. Et ce petit côté perfectionniste n’arrange rien non plus, ahah.
    En tout cas, me pencher sur la création d’un bujo est pour moi l’occasion d’une vraie réflexion sur ce dont j’ai besoin, ce que je veux suivre, presque une remise en question. Ce face à face concept du bujo vs. soi-même que vous évoquez m’a bien fait sourire!
    Je vais continuer la réflexion car j’ai besoin de trouver enfin un système qui me permette d’allier mes besoins, mes fonctionnements mentaux et le support.
    Merci d’avoir partagé votre compréhension et expérience du bujo!

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Tu as peut-être déjà trouvé la solution quand tu dis « il faut bien que je crée ». Si aucun autre système ne te convient et que tu aimes exercer ta créativité, autant innover en inventant quelque chose qui te conviendra ! Tu parviendras peut-être à révolutionner le genre tout en trouvant un support adapté à tes besoins !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aperçu de l'extrait du Kit d'Organisation Maison que vous pouvez recevoir en vous abonnant sur slowcreativite.com

Testez le Kit d'Organisation Maison

Inscrivez-vous et vous obtiendrez 4 fiches du kit le plus vendu !

Vous recevrez également :

- L'accès à la bibliothèque privée où sont rassemblés plus de 30 outils pour mieux s'organiser et adopter un mode de vie sain

- L'atelier par e-mail Progresse Sans Stress pour avancer vos projets durablement

- Les courriers hebdomadaires par e-mail dans lesquels je partage des astuces exclusives

 

Félicitations ! Vous avez reçu la confirmation par e-mail. Si elle ne se trouve pas dans votre boite de réception, veuillez vérifier vos spams

Pin It on Pinterest

Share This