Votre panier

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Astuce : Mon traitement naturel et efficace pour soigner une rosacée

par Mélodie

15/07/2017

Soigner la rosacée demande de la patience et beaucoup d'essais. J'ai réussi à m'en débarrasser grâce à un traitement doux et naturel. Découvrez mes astuces qui se sont avérées les plus efficaces sur lutetiaflaviae.com

Soigner la rosacée est compliqué mais, la mienne a globalement disparu. Voici mes astuces pour un traitement naturel efficace de la rosacée sur le visage.

 

A mon entrée à l’université, des tâches rouges se sont installées sur mes joues. Il m’a fallu près de six ans pour réussir à traiter ce qui s’est avéré être une acné rosacée.

Depuis deux ans maintenant, mon teint est unifié mais… je ne suis pas guérie pour autant.

Je crains qu’on ne puisse pas complètement soigner la rosacée.

Il faut plutôt apprendre à la gérer.

Quelques fois, une nouvelle marque ou de petits boutons rouges refont surface. J’ai peut-être aussi une légère couperose par endroits.

Rien de très visible ni de complexant et je parviens à m’en débarrasser rapidement. Désormais, je sors sans porter de fond de teint sans problème !

Je protège en amont et je riposte si nécessaire.

Soigner la rosacée – ou tout autre problème de peau – est complexe puisqu’extrêmement relatif.

Cela dépend :

  • De l’âge
  • Des hormones
  • De l’hygiène de vie
  • D’où l’on vit

En aucun cas, je ne prétends apporter une solution aux personnes souffrant de rosacée.

Je propose uniquement des pistes à partir de mon expérience et de ce qui a été efficace pour faire disparaitre la mienne.

Je suis incapable de savoir si cela fonctionnera pour vous.

Des idées de traitement naturel pour soigner la rosacée Cliquez pour tweeter

Soigner la rosacée avec mon traitement naturel efficace

 

Poser un diagnostic fiable

J’ai longtemps cru qu’il s’agissait d’acné. A tort, j’ai infligé à ma peau des gommages abrasifs et des masques agressifs comme celui à la cannelle.

Puis, j’ai soupçonné la rosacée mais, j’étais incapable de la distinguer de la couperose ou d’autres maladies de peau.

Par ailleurs, la rosacée est souvent décrite comme survenant après 40 ans et… j’en avais 20 de moins.

Un diagnostic de peau m’a permis de confirmer mes doutes. J’ai adapté mes soins et c’est à partir de ce moment-là que j’ai réussi à la soigner.

Plus jeune, j’étais allée voir une dermatologue sans succès. Elle m’a dit que les rougeurs étaient normales, je suis repartie avec une crème inefficace et mes problèmes n’ont fait qu’empirer.

Il faut savoir chercher d’autres avis.

Il est aussi intéressant d’en chercher les causes. Aujourd’hui, je suspecte un problème de respiration car les plaques apparaissent quand l’air est chauffé.

J’ai aussi remarqué qu’un ou deux points rouges apparaissent sur mes joues périodiquement. C’est donc probablement hormonal.

Chez certaines personnes, c’est dû à une mauvaise alimentation, une intolérance ou à de mauvaises habitudes.

Il faut être attentif et vérifier quels facteurs sont en cause.

 

Privilégier le naturel

Je me suis tournée vers le naturel et les cosmétiques maison à cause de la rosacée.

J’ai commencé très tôt à lire les compositions des produits et à me tourner en premier lieu vers ceux des parapharmacies. Vers 15 ans, j’évitais déjà le phenoxyethanol et les parabens.

Toutefois, ce n’était pas suffisant. Ma peau a toujours été réactive et, pour moi, une bonne crème était celle qui ne me donnait pas davantage de boutons ou de rougeurs.

Pendant longtemps, j’ai observé ce qui était susceptible d’empirer mon état : le maquillage, les soins, certains ingrédients. Au bout d’un moment, mes hypothèses étaient réduites à néant. Même lorsque je n’appliquais quasiment rien sur ma peau, deux plaques rouges persistaient sur mes joues.

J’ai donc décidé de passer au naturel avec des huiles végétales et des hydrolats. J’ajoute des huiles essentielles à des soins ponctuels mais, je les évite au quotidien.

En quelques semaines, les rougeurs ont disparu.

Toutefois, ça n’a pas duré.

J’avais beau maintenir une routine slow, j’ai compris que je n’apportais pas forcément ce dont ma peau avait besoin.

Par exemple : ce n’est pas parce que l’on mange les meilleures pommes que l’on va combler un manque de magnésium.

Avec la peau, c’est pareil.

Ce n’est pas parce que l’on utilise de bons produits qu’ils seront efficaces. Il faut donner à la peau ce dont elle a besoin.

Dans certains cas, ce ne sera pas suffisant. Il existe des solutions plus radicales comme le laser.

 

Psst… Vous avez envie de plus de naturel ? Gérez facilement votre transition vers la cosmétique maison avec les fiches du Kit de cosmétique maison !

Organisez vos DIY, gérez vos ingrédients ou vos recettes maison et amusez-vous à fabriquer vos propres cosmétiques avec ce kit d'imprimables. Découvrez-le sur lutetiaflaviae.com !

 

Faire preuve de douceur

J’ai pris pour principe de rester douce avec ma peau. Son état s’est nettement amélioré lorsque j’ai cessé de la traiter comme une peau acnéique.

Je savais qu’elle était mixte et sensible mais, ce n’était qu’un détail pour moi.

Pourtant, c’est ce qui a tout changé.

J’ai réalisé que les rougeurs signalent une inflammation. Pendant un mois, j’ai donc laissé ma peau cicatriser.

Je n’ai fait ni masques ni gommages. Je n’ai rien posé dessus si ce n’est de l’hydrolat et de l’huile végétale.

Les plaques se sont finalement estompées et ma rosacée a disparu.

C’est un comble de voir que l’on dépense tellement pour des cosmétiques alors que la solution était de ne rien faire.

Cela rejoint ce que j’ai appris sur la psychologie et la spiritualité : l’important c’est d’ÊTRE (bien avec soi-même) avant de FAIRE.

Au quotidien, je limite désormais au maximum les agressions : j’évite autant que possible l’eau du robinet sur mon visage et, bien sûr, de sécher en frottant.

 

Comprendre ce qui fonctionne pour soigner la rosacée

J’ai découvert que l’huile de nigelle était redoutable. Depuis que j’en mets tous les soirs, je n’ai plus de rougeurs. En cas de crise, j’en applique matin et soir avec une goutte d’huile essentielle de lavande.

 

L'huile de nigelle et l'huile de melon d'eau m'ont permis de soigner une rosacée naturellement. Je m'en sers aussi pour faire des bains d'huile afin d'apporter de la brillance à mes cheveux. Cliquez sur lutetiaflaviae.com pour en savoir plus !

 

Certaines personnes auront de meilleurs résultats avec l’huile de noisette, l’huile de chanvre ou l’huile de jojoba.

J’ai aussi remarqué que les infusions que j’achète me donnent un meilleur teint. Elles sont à base de bardane et de bouleau dont j’avais noté les bienfaits pendant une cure.

Enfin, j’essaie de prendre soin de ma peau régulièrement avec des soins doux. Les masques aux plantes sont très efficaces pour un teint lisse. J’évite aussi les gommages à grain beaucoup trop agressifs.

De petits gestes quotidiens me permettent de garder une peau saine. Il m’a fallu beaucoup de temps et d’essais pour comprendre ce dont ma peau avait besoin et à quoi elle réagissait.

Il faut donc suivre ce qui améliore et ce qui aggrave l’état de la peau.

Comme tout évolue dans la vie, il n’est pas certain que cette routine soit toujours efficace d’ici quelques temps. A ce moment-là, il faudra à nouveau aviser et possiblement refaire un diagnostic.

 

S’il fallait retenir deux clés pour soigner la rosacée ou simplement pour prendre soin de sa peau :

  • Effectuez un diagnostic pour découvrir les besoins de votre peau
  • Faites preuve de douceur, elle subit déjà suffisamment d’agressions au quotidien (températures, émotions, pollution etc.)

Edit : A travers vos commentaires et mes diverses recherches, j’ai appris qu’une bactérie, sur le visage ou dans le système digestif, pouvait être responsable des problèmes de peau.

D’où l’importance du nettoyage externe (de la peau) comme interne (de l’organisme) pour soigner la rosacée.

C’est pourquoi plusieurs solutions dermatologiques échouent. Cela se confirme si vous avez, par exemple, constaté une amélioration lors de la prise d’antibiotiques. Il est possible que vous ayez une bactérie comme les candidoses et cela se reflète sur votre peau.

Parlez-en à votre médecin pour effectuer les tests nécessaires ou consultez un naturopathe afin d’adapter votre alimentation. Il convient de privilégier les aliments anti-inflammatoires.

Dans certains cas, il serait utile de supprimer l’alcool, le gluten, les laitages voire la viande pour évaluer leurs effets.

Pour plus d’informations, voici deux épisodes du podcast du naturopathe Stephen Cabral sur la rosacée : ici et ici (en anglais).

Et vous, souffrez-vous d’un problème de peau ? Comment vous y prenez-vous pour le traiter ?

Rejoignez l'atelier gratuit Progresse Sans Stress pour transformer vos habitudes et avancer vos projets durablement en reprenant le contrôle de votre temps. Vous recevrez aussi le workbook par e-mail pour bien gérer votre temps et améliorer votre organisation personnelle. Retrouvez Progresse Sans Stress sur lutetiaflaviae.com

Poursuivez votre lecture

49 Commentaires

  1. Mélanie

    Très intéressant merci pour ton retour d’expérience je prend bien note de tes précieuses astuces, à voir dans le temps lesquelles me correspondent !!

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Je te souhaite bonne chance Mélanie, je sais à quel point ce « problème » peut être difficile à vivre. Il y a beaucoup de choses à tester dans l’alimentation aussi car il est possible que ce soit lié à l’appareil digestif. C’est vraiment complexe !

    • Lucie

      Article intéressant je me reconnais dedans. Rosacée a 20 ans, d’ abord confondu avec de l acné puis traitement antibio qui a améliorer mais tous est revenu par la suite. Mon médecin ma conseillé roacutane que j’ ai refusé a cose de son mauvais ratio bénéfice/ risque… Bref aujourd’hui a 27 ans ma rosacée est toujours là mais je l’ ai beaucoup diminué a l’ aide de solution naturelle!!! Mais c est compliquer car la peau en plus d’étre sensible (et surtout intolérante a beaucoup de chose) peu passer de grasse a séché ou déshydraté en très peu de temps et il faut constamment s adapter et aussi penser a la cicatrisation de la peau psk sinon bonjour les cicatrices… Pour ma part c etait une rosacée sévére avec rougeur persistante sur tous le visage, énormes bouton, ma peau était plus épaisse et faisai boursouflés, elle me démangeai me brûlait etai grasse et déshydraté la plupart du temps mais elle pouvait être mixte ou séché a d autre moment… Compliquer tous sa hein…

      Les cosmétiques conventionnelle ne faisait que empirer les choses du coup j’ai fabriquer moi même le plus possible et quand c étai pas possible j achetait bio et surtout NON COMEDOGENE . Donc je vais vous lister ce qui a marcher pour moi ( a adapter selon si la peau est grasse , séché, déshydraté).

      – l argile rose ( beaucoup moins agressive que la verte)
      – les poudres de plante: neem, rose, tepezcohuite
      – l huile essentielle de tea tree
      – les huiles végétales de calophylle inophile, noisette, jojoba, noix de Coco ( a posé pas plus de 2h pour la coco et nettoyer la peau après car comedogene )
      – les actifs: extres de concombre, provitamine b5
      – l’aloes Vera
      – le miel
      – le charbon activé

      Et SURTOUT l alimentation, rien qu en limitant le mauvais gras, le sucre et en éliminant les aliments qui me donnait mal au ventre j’ ai eu une belle amélioration et combiné a des complément alimentaire qui aide a garder les intestins en bonne santé loin des parasites cela a tous changer car le candida albican et le sydrome de l intestin irritable peuvent être lié a la rosacée et pour moi je pence que c est le cas et les compléments alimentaires de feuilles d’ Olivier on fait des merveilles pour ma peau je l’ ai ai combiné a des complément de chlorelle qui permettent de detoxifier.

      Voilà vous savez tous!!! Aujourd’hui je n’ ai plus de boutons, ma peau n est plus boursouflé, elle me brûle plus ( ou a de rare occasion) elle est plus nette mais pas encore parfaite. Mes rougeur on beaucoup diminué même si elle sont encore asser présente et j’ ai des cicatrices

    • Mélodie

      Merci beaucoup pour ton témoignage qui, je suis sûre, va encourager beaucoup de monde ! Félicitations aussi pour ta patience et ta détermination, je suis ravie que tes rougeurs aient diminuées ! Courage pour la suite ;)

  2. Julia

    Bonjour,
    En effet ton article est très intéressant… Pour ma part cela fait 6 mois que j’ai de petits boutons rouges sur les pommettes. Je n’avais jamais eu de bouton avant. Je suis passée aux produits 100% naturels depuis 8 mois (maquillage et soins). Le moral est durement touché. Je suis obligée de me maquiller pour camoufler ce que je ne faisais quasiment jamais avant…
    J’ai entamé des recherches sur internet il y a quelques semaines et il est très probable que ce soit de l’acné rosacée… Depuis 2 semaine j’utilise donc un sérum d’huiles végétales maison (carthame, tamanu, chanvre) que j’ai intégré dans ma routine : démaquillage huile d’avocat et liniment oleocalcaire + hydrolat de rose de damas + sérum huiles végétales.
    J’ai l’impression de voir quelques résultats mais je suis toujours aussi complexée.
    Pour obtenir un diagnostique certainj’ai pris RDV chez un dermatologue (pas avant 1mois et demi)
    Quoi qu’il en soit, ça remonte le moral de lire des commentaire ou expériences pour qui cela s’est estompé. Même si je suis consciente que chaque cas est différent…

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Si ça peut te rassurer, il m’a fallu un bon mois pour bien laisser ma peau cicatriser. Quand la cosmétique n’est pas suffisante, il y a aussi beaucoup de choses à faire en terme d’alimentation. Essaie de remarquer à quels moments la situation s’aggrave ou s’améliore. Je me rends compte que mes joues virent au rouge quand l’air est chauffé par exemple, du coup je me demande s’il ne faudrait pas que j’aille voir un ORL. Les causes peuvent être diverses, observe bien tes réactions, c’est très important. Bon courage Julia !

  3. Keller

    Des rougeurs au visage me font penser à une rosacée. .j’ai rendez-vous demain chez mon dermato ..merci pour les bons conseils et surtout pour se soigner par les produits naturels ..en attendant je vais essayer de suivre quelques uns de vos conseils ..merci ..

    Réponse
    • Titi

      J’ai le même problème, la pharmacienne m’a conseillé des probiotiques ,je les prends depuis un mois et il y a une amélioration, je traine ce problème depuis 3ans suite a des prises d’antibiotiques (3 traitements en4mois). J’ai eu la crème rosex et une autre mais pas de résultats. Je pense que c’est hormonales car a l’approche des règles ma figure rougit davantage. Je vais continuer les probiotiques…on verra

    • Lutetia Flaviae

      Je me rends compte aussi qu’un ou deux points rouges apparaissent parfois à cette période. Avec une goutte d’huile essentielle de lavande, je parviens à les effacer. J’espère que les probiotiques seront efficaces pour toi sur la durée !

  4. El

    Bonsoir,
    J’ai 28 ans , j’ai eu une grosse période de stress il y a maintenant 4 ans . J’ai eu la même réaction que toi pensant que je faisais de l’acné masque à la canelle, perçage de boutons et j’en passe …
    Une petite tâche rouge sur la joue droite insinifiante ne m’a plus quitté et s’est étendue sur toute la joue et puis l’autre joue et maintenant le front . Je n’avais pas une hygiène de vie très équilibré alcool cigarette course à pied mal bouffe (gras ,sucre ) soleil . Puis pour cacher beaucoup de make up .. impossible de sortir sans me maquiller( ce cercle vicieux obsetionnel. )
    Depuis peu une autre routine, moins de sucre, un peu de méditation, 10 min de relaxation avant de dormir , tous les soirs et matin un mélange d’huile essentielle et gel d aloe vera pur .
    Les boutons s attenuent mais les rougeurs diffusent sont toujours présentes .
    Je pense effectivement aussi que cela est dû à un problème ORL je sens la chaleur (plus ou moons importante ) quand je ne respire pas bien. A ce qu il paraît ça serait la veine centro faciale angulaire qui ne fonctionne plus très bien (celle qui permet la circulation sanguine des vaisseaux du visage ) inaccessible en chirurgie . Mais voir un ORL est pour moi une des dernières chances . Je suis allée voir un dermato réputé il m’a prescrit un anti bio et la fameuse crème rosex mais je n ai pas du tout envie de commencer cela . Demain je commence aussi l homeophatie . J ai aussi eu recours au magnétisme sans grand succès. Pourtant le rouge signifie la chaleur le feu .et un bon coupeur de feu pourrait toutes et tous nous aider . Je suis si triste d avoir cette maladie de peau. Mais je garde espoir et surtout y penser le moins possible se trouver belle malgres tout . Bon courage à tous

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Tu dis que tu as changé de routine depuis peu donc laisse bien du temps à ta peau pour cicatriser. Ce qui m’a le plus aidée je crois, ça a été de comprendre que rougeur = inflammation. Il faut voir ça comme une blessure, voire comme une brulure si toi aussi tu as accumulé le masque à la cannelle et des soins agressifs.

      Pour ce qui est de l’ORL, j’ai été en voir un depuis qui m’a dit que ça n’avait rien avoir. Cependant, j’ai les vaisseaux du nez extrêmement dilatés. Du coup, cela pourrait être le lien que je soupçonnais malgré ses dires. J’aimerais en voir un autre pour confirmer.

      Si on te dit la même chose, ne désespère pas pour autant. La rosacée pourrait aussi être liée à l’appareil digestif. J’écoute souvent le podcast du Dr Stephen Cabral qui aborde parfois le sujet en recommandant certains tests et cures à effectuer. Je sais par exemple que des personnalités comme Lena Dunham ou Sophia Bush en souffrent aussi et elles ont dû changer leur alimentation. Cela pourrait donc être intéressant de regarder de côté-là. Tu as peut-être une bactérie problématique dans l’intestin.

      Ensuite, fais aussi attention au maquillage, coton, pinceaux, etc. Tout ça parait insignifiant mais, cela joue aussi, surtout si l’inflammation est encore récente. Tout ce qui touche le visage entre en compte, même l’eau du robinet ou la pollution. Bon courage !!

  5. Barbara

    Bon jour,
    Je viens de lire attentivement les témoignages, tout se rejoint j’ai vécu la même chose que vous toutes.
    Personnellement je n’avais plus de vie sociale puisque j’en étais au stade 3.
    La seule chose qui m’à aidé à m’en sortir est l’Aloe Vera, une bonne hygiène de vie , une alimentation équilibrée et surtout, j’ai appris à gérer mes émotions ce qui est la clé de tout.
    Je parle d’une expérience de presque 20 ans.
    Aujourd’hui ma peau respire la santé et bien sûr je n’ai jamais plus quitté mes produits qui sont mes références pour avoir une belle peu.
    Si vous avez besoin de plus de précisions je suis à votre écoute.

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Merci beaucoup pour ton témoignage ! C’est vrai que de gérer ses émotions est essentiel. Il serait peut-être intéressant pour tous ceux et celles qui en souffrent de se mettre à la méditation. Même si ça n’a sans doute pas un impact direct et rapide, ça fera certainement du bien !

    • Lia

      Barbara

      J’aimerai tellement connaître votre comportement et vos astuces appliquées face à ce problème.
      Je vous invite à m’écrire sur mon courriel: lhitache@yahoo.com svp ça m’aiderait sinon un commentaire en retour ici m’aidreait énormément et aiderait les autres aussi. un peu plus de détails si possible…Merci !

  6. PREVALET

    Bonjour,

    j’ai 54 ans et n’ai jamais eu de problèmes de peau puis vers 48 ans suite à plusieurs stress, moi aussi, j’ai vu apparaitre un petit bouton sans conséquence au départ puis deux puis sur les deux joues, aujourd’hui j’en ai même au front, j’ai lu avec un grand intérêt tous les commentaires, je lis des témoignages, je fouille partout pour trouver la solution car les dermatos que j’ai vu jusqu’ici, très conventionnels, font tous le même constat : rosacée sans apporter de traitement efficace, il faut comprendre le pourquoi, je suis persuadée qu’il y a une cause très intime à cet état, en attendant cela est très démoralisant, comme vous toutes, je cherche des moyens naturels, la méditation me semble intéressante aussi, c’est une maladie qui nous apprend à être patiente et nous occuper de nous avec douceur, alors merci pour tous ces témoignages encourageants

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Travailler sur les émotions est toujours recommandé. La méditation est en effet à privilégier car c’est le plus simple mais, tu peux éventuellement envisager d’autres techniques : le yoga, le reiki, la microkinésithérapie, l’hypnose, la PNL, un bon magnétiseur peut-être. Je ne sais pas si cela guérira à travers ces soins mais au moins, en préventif et pour apaiser c’est utile, notamment si ta rosacée s’est déclenchée avec le stress ! Courage !

  7. Aline

    Bonsoir,
    Merci pour ce témoignage! J’ai également une acnée rosacée depuis quelques mois et le dermato m’a prescrit des antibio que je n’ai pas pris car je soupconne les antibio d’être la cause de ma rosacée (3 prises en peu de mois alors que cela faisait plus de 10 ans que je n’en avais pas pris). J’ai testé plusieurs routines naturelles pour essayer de retrouver une peau normale mais pour l’instant rien n’a vraiment été révolutionnaire, même si j’ai réussi à contenir le problème. J’ai changé d’alimentation et mange sans gluten, lait et sans sucres ajoutés depuis 3 mois. En ce moment je teste l’argent colloïdal (en oral + en local). Est-ce que tu as déjà testé? Je pense aussi tester l’HV de nigelle qui semble formidable. Ca me rassure de lire des témoignages comme le tien!

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      J’imagine que les antibiotiques ont été prescrits contre une bactérie qui causerait la rosacée. D’après divers témoignages, j’ai de plus en plus l’impression qu’elle pourrait venir d’une bactérie dans le système digestif. Ce n’est qu’une supposition bien sûr, je ne suis pas qualifiée pour affirmer ça. De là à vouloir toutes les tuer, je comprends tes craintes !

      Concernant l’argent colloïdal, je n’ai jamais testé car je n’ai pas été rassurée par ce que j’ai lu. Je n’ai jamais compris si c’était vraiment interdit en France ou pas.

      En tout cas, tu sembles avoir entrepris un régime sain qui je l’espère portera ses fruits. Bon courage Aline !

  8. Sab

    Bonjour
    (Je sais ce n’est pas grave on ne va pas en mourrir mais ça nous pourri la vie )

    J’ai 47 ans et j’ai pris des traitements pendant 20ans ,pour soigner mon endometriose (la fameuse),chance pour ma part diagnostiquée après mon accouchement ,mon fils à 21ans.

    Cela fait maintenant 2 ans que j’ai développé une rosacée bactérienne aggravante en étant sous lutenyl (traitement hormonal cela faisait 3 ans)

    visite 2 fois chez une dermatologue qui m’a prescrit de la crème soolantra (qui coûte ~30€les 10mg) non remboursé et qui n’a pas fonctionnée ,avec antibiotiques pour 3mois renouvelable

    Au 1er mois les antibios ont marchés, à l’arrêt des 3 mois tout est revenu .

    Comme mon ordonnance était renouvelable 2fois , j’ai repris juste les antibios or si vous comptez : 1ere délivrance 3 mois, renouvellement 1fois ,et 2 renouvellement en tout j’ai avalé 9 mois d’antibiotiques .

    en pleine nuit fin avril 218 grosse douleur de ventre, diarrhée aiguë , j’ai fait un malaise avec perte de connaissance
    Le généraliste m’a vu le lendemain ,ce n’ai rien juste un malaise vagal selon lui.

    Ok merci ,j’ai pris les médicaments pour la diarrhée que j’avais toujours toute les 3heures,le lendemain j’avais mon 2 rdv chez ma dermato je ne voulais pas l’annuler car 3 mois d’attente.mon mari m’a amené j’étais une vraie zombie
    elle n’a pas trouvé mieux que de me crier dessus,car bien-sûr je n’aurai jamais dû prendre 9 mois d’antibiotiques c’était de ma faute.
    donc elle a quand même un peu paniquée de me voir en état , le visage aussi.
    Re-traitement juste local avec préparation (du pipi de chat) interdit d’antibiotiques

    Rdv en urgence chez le gastro ,un nouveau traitement pour la diarrhée qui ne voulais pas s’ arrêter (4jours et nuits non-stop)
    Au final retour à la case départ

    J’ai décidé d’arrêter tout , traitement hormonal, pommades,et changé de généraliste et plus de dermato.

    Elle m’a prescrit du zinc de l’homéopathie cela fait maintenant 2 mois j’avoue qu’il ne se passe pas grand chose

    Je suis dégoûtée surtout quand je vois ma tête tout Les matins , j’ai aussi acheté du fond de teint covermark sur internet .je m’en tartine
    ,c’est dur surtout face à la clientèle je suis coiffeuse ,il y a même une cliente qui m’a demandé ce que j’avais,donc ça se voit malgré le maquillage, je lui ai dit , j’étais hyper honteuse

    Ma dernière solution était de voir une magnétiseur , la je ne sais plus
    Pour le moment

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Je suis navrée de tout ce qui t’es arrivé Sab. Tout d’abord, non on n’en meurt pas mais, on n’en souffre et ce n’est pas une raison de le minimiser ! Ensuite, je te conseillerais de vérifier au niveau de l’alimentation. Il faut veiller à ne pas « nourrir » la bactérie ce qui provoquerait la continuité de la crise. Essaie peut-être de voir un naturopathe qui t’aiderait à trouver un régime adapté ? Sinon, certains dermatologues traitent la rosacée au laser. Je n’ai pas testé mais, cette solution existe en dernier recours.

  9. Pauline

    Bonjour,

    Merci pour ton témoignage, je présente les mêmes symptômes et était diagnostiqué ayant une « acné rosacée » légère après 3 mois d’antibiotiques tout est bien sures revenus, rougeurs , vésicules, peau rugueuse.
    J’ai décidé de laisser ma peau à la diète, plus de maquillage donc plus de démaquillage ni nettoyage en espérant que d’ici 1 à 2 mois le film lipidique se reforme afin de reconstruire ma barrière cutanée et de garder l’hydratation de ma peau, les mecs se nettoient moins et ont bien moins de problèmes que nous!!
    Cependant j’aimerais tester l’huile de nigelle en localisé car ma peau est très rugueuse à certains endroits et la rosacée s’aggrave quand la peau est trop sèche, peux tu me dire si tu te lavais le visage le soir quotidiennement lorsque tu laissais ta peau cicatriser? Ou comme moi diète totale?
    Merci pour ta réponse.

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Je nettoyais seulement avec de l’eau florale et un coton (ce qui n’est pas forcément très doux). La manière dont tu nettoies, comment tu appliques les produits entre aussi en compte. Surtout, sois douce : essaie de tamponner au lieu de frotter !

  10. geraldine

    Bonjour
    Je souhaite témoigner de l’amélioration de ma couperose. J’utilise depuis quelques mois un mélange d’huile de chanvre, tamanu et callophyle qui me fait une jolie peau bien hydratée et sans boutons mais qui n’a pas amélioré mes flushs.
    Depuis plusieurs semaines, ma couperose s’est aggravée et m’a fait vivre un enfer et était en train d’évoluer vers une rosacée occulaire avec les yeux très secs et qui me piquaient. J’ai seulement 35 ans et sachant que cette maladie est évolutive selon tous les dermatologues … Après chaque repas, mon visage devenait rouge presque violet et je sentais mon visage brûlant. Je brûlais littéralement. Énormes angoisses surtout que mes joues mettaient plusieurs heures à reprendre une couleur normale. N’ayant plus rien à perdre, j’ai arrêté le pain, le blé donc les pâtes, le sucre et les aliments industriels. Et j’ai tenté le jeûne intermittent et ça a donné un miracle car j’ai compris que la couperose est une maladie inflammatoire causée par une alimentation industrielle. Chaque jour, je mange des fruits bio au petit déjeuner et à midi des crudités avec œufs ou poisson. Et puis plus rien jusqu’au lendemain matin sauf de l’eau citronnée ou tisanes. Je revis !!! J’ai parfois quelques rougeurs mais plus des flushs intenses. J’avais des tâches solaires de mélasma qui se sont atténuées et j’ai perdu quelques kilos superflus. Ce régime alimentaire est un peu contraignant mais je revis enfin !!! Je regrette que vous ne parliez pas plus du jeûne thérapeutique…
    En tout cas, j’espère que mon témoignage aidera d’autres personnes qui souffrent de couperose et je suis la preuve que ce n’est pas une fatalité et qu’on peut largement améliorer l’état de sa peau par une bonne hygiène de vie !!!

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Merci beaucoup pour ton témoignage Géraldine ! J’espère qu’il redonnera espoir aux personnes qui passeront par ici ! C’est une nouvelle solution dont je ne connaissais pas les effets sur la couperose en particulier. Merci pour cette information ! Je préfère signaler que l’alimentation est une sérieuse cause à envisager et diriger les lecteurs vers des spécialistes (médecins, nutritionnistes ou naturopathes) plus à même de donner des conseils adaptés à chacun.

  11. Perret

    Bonjour.
    Merci beaucoup pour ton blog et tes précieux conseils.
    Une petite question : quelle fréquence est recommandée pour les masques (1x par semaine ?)….
    Merci d’avance pour ta réponse

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Merci Cynthia ! Tout dépend du masque, de ses ingrédients et de l’état de ta peau. Une fois par semaine ou tous les 15 jours, s’il est astringent / purifiant et que ta peau le tolère. Si ta peau est déshydratée, tu peux en faire un hydratant plus souvent. Le mieux serait de les alterner pour pouvoir espacer les bienfaits de chaque masque.

      Après, en cas de peau sensible, il faut bien observer les réactions que tu en fasses une fois par semaine ou une fois par mois !

  12. Perret

    Rebonjour,
    Merci beaucoup pour ta réponse.
    Je crains avoir aussi une rosacée. Je vais faire un diagnostic à la fin du mois.
    En ce moment, à cause de ces rougeurs et boutons, je me sens vraiment mal et je commence à m’isoler…
    Ton blog me redonne de l’espoir et je suis décidée à me soigner avec des HV, masques aux plantes etc
    J’ai commencé l’huile végétale de Nigelle matin et soir.
    Je me démaquille (mascara et parfois un peu de fond de teint mais j’évite au max) avec de l’HV de ricin puis de l’hydrolat de bleuet ou géranium (je vais aussi essayer celui à la camomille) que penses-tu d’un démaquillage à l’HV , hydrolat puis ensuite je mets l’HV de Nigelle ? Ca te semble bien ? Ou est-ce trop ?
    Enfin comment te protèges-tu du soleil ? Je galère à trouver une crème protectrice…. :-(
    Et aurais-tu un fond de teint ou crème bio à recommander pour une peau qui souffre de rosacée.

    Mille mercis pour toutes tes réponses,

    Du coeur,

    Cynthia

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      L’huile de ricin est peu comédogène donc ça me semble bien. Toutefois, si ta peau continue de réagir, tu peux tester une huile avec un indice 0 comme celle de jojoba, d’argan ou de chanvre -qui est d’ailleurs conseillé en cas de rosacée).
      Tu devrais peut-être ajouter un nettoyant doux pour retirer l’huile avant de passer à l’hydrolat pour bien retirer les bactéries. J’aime beaucoup celui de Joliessence. En ce moment j’utilise celui de la marque Akane mais, il est peut être un peu fort quand on a encore une inflammation.

      Pour te protéger du soleil, j’aime beaucoup les produits des Laboratoires Biarritz. Leur crème pour le visage est légère et ne m’a jamais provoqué de réaction.

      Pour le teint, le mieux est encore la poudre minérale (Lily Lolo ou Alima Pure). Après, cela dépend aussi de ton type de peau. La mienne étant un peu déshydratée, je préfère des textures liquides ou crème. J’ai utilisé la BB crème d’Akane sans aucun problème. Sinon comme fond de teint, il m’en reste un de chez Une cosmétiques.

      J’espère t’avoir éclairée Cynthia ! Courage !!

  13. Cynthia

    Merci Lutetia Flaviae pour ton retour ultra rapide :-)
    Je vais suivre ton conseil en ajoutant un nettoyant doux. J’ai regardé sur Joliessence est-ce qu’il s’agit du démaquillant bi-phase aux plantes pour peaux intolérantes à faire soi-même ? Et connais-tu celui de chez Cattier (gel lavant doux savon sans savon) ? Si oui qu’en penses-tu ?
    J’ai aussi commandé la crème solaire de chez Biarritz et la bb crème d’Akène.
    Pour le reste, comme tu dis patience et douceur en observant bien les réactions…et adapter en fonction.
    Merci pour ton encouragement, ça fait du bien :-)

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Il s’agit du la base nettoyante neutre. Je l’utilise pour le visage, le corps et même les cheveux. Maintenant, si la composition des autres nettoyants est correcte (sans SLS, parfum, alcool, etc.), libre à toi de choisir aussi en fonction du prix, de la facilité d’accès et d’autres avis.
      Concernant Cattier, c’est possible mais je t’avoue ne plus m’en souvenir. Je crois que si je l’ai testé, c’était avant ma guérison, voire avant même que la rosacée ne se déclenche !

  14. Myriam

    Bonjour,
    Merci pour toutes ces petites astuces, je vais essayer l’huile de nigelle dont on m’a déjà vanté les vertus…
    Pour ma part, j’ai opté ces derniers mois, pour un changement radical d’alimentation : il s’agit d’une alimentation cétogène, très pauvre en sucres (et amidon) et riche en bonnes graisses. J’ai constaté une nette amélioration sur ma peau ! Si je consomme des glucides plusieurs jours d’affilée, je suis certaine de faire une poussée de rosacée ensuite…

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Merci beaucoup pour ton retour Myriam ! Le rôle de l’alimentation devient de plus en plus évident !

  15. Sediri

    Bonsoir.
    Merci pour ton témoignage. Moi ça fait 6vmois que je souffre de cette maladie. Un 1er dermato m dit qu’il s’agit d’acné alors que c plutôt de la rosacée. Je viens de la découvrir avec un 2eme dermato. Je suis perdue car d’après ce que jai lu c une maladie évolutive et je ne vais jamais retrouver ma peau nette :(

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Certes, je constate également que cette maladie ne disparait jamais totalement. Elle revient de temps en temps, très légèrement pour moi, à cause des hormones, de l’alimentation ou que sais-je. Cependant, je trouve dommage que ton dermatologue soit aussi catégorique. Si tu lis les commentaires précédents, tu verras que d’autres personnes ont aussi réussi à améliorer l’état de leur peau. Elle ne sera peut-être pas complètement guérie mais, il est possible – d’essayer du moins – de la soulager et de calmer les rougeurs. En somme, il te reste plusieurs choses à tenter avant de renoncer. Courage !

  16. Bonne Marie

    Bonjour. Depuis bientôt un an je suis victime de rosacee ou couperose. Je viens juste de consulter un dermatologue. Résultats antibiotiques oral plus rosex . J ai tout acheté et puis j ai pris peur car j’ai dû subir un traitement antibiotique de 4 mois pour infections urinaires chroniques qui m’ a démoli l’ intestin. Je prends depuis moins d un mois des probiotiques, lactibiane reference, suite à une Copro culture normale mais pauvre en flore intestinale, bien qu équilibrée. Je commence à être mieux côté intestinal. Donc je ne peux pas faire un nouveau traitement antibiotique de 3 mois. J ai 67 ans et j’ai pris ces rougeurs pour de l allergie au soleil, car j ai été un plus exposé ces derniers temps. Je suis diabétique et obèse. Concrètement la marche à suivre à part la non exposition au soleil est de laver doucement le visage en tamponnant avec quoi au juste,? La base nettoyante neutre jolliessence ? Ou l’hydrolat? Ou une huile? Dans quel ordre tout cela que je découvre? Et quelle huile prendre? Ricin, nivelle, Jojo à, chanvre, argan…Aidez moi je suis perdue? Ces produits s achètent en herboristerie? Ou? Le dermatologue m a aussi prescrit une crème apaisante de chez Uriage à mettre le matin

    Merci de m aider

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Ma routine consiste :
      – Passer de l’huile de noisette ou de jojoba au choix pour me démaquiller – si je porte du mascara
      – Puis de laver avec un gel lavant doux comme la base neutre, simplement avec les mains
      – Passer un coup d’hydrolat
      – Hydrater avec de l’huile de nigelle mélangée avec du gel d’aloe vera

      J’achète ces produits sur internet mais, ils peuvent s’acheter en parapharmacie et même dans certains magasins au rayon bio.

      Maintenant, je rappelle que c’est une solution cosmétique. Cela ne substitue pas un traitement médical sur lequel je ne saurais me prononcer, notamment en raison de vos problèmes de santé.

      Demandez peut-être l’avis de votre médecin traitant concernant la prise d’antibiotique et pourquoi pas un naturopathe pour avoir un avis plus naturel.

      Courage !

  17. Bonne

    Merci beaucoup. J ai enfin eu mon médecin traitant qui me conseille d oublier les antibiotiques par voie orale, mais vu la complexité de la couperose me conseille d utiliser la pommade rozex le soir comme prescrit par le dermatologue avec un gel hydratant le matin. On verra bien.

    Mais en tout cas je vais réfléchir à être plus douce avec ma peau. De une je ne me maquille pas, mais pour le lavage et l’hydratation je vais faire bien attention, être bien rigoureuse, pour aider la guerison’. Merci de vos conseils. Sincèrement

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Les problèmes de peau sont souvent liés au mode de vie. Beaucoup de choses passent par l’attitude. La douceur en fait partie : on malmène notre peau parce qu’on croit qu’elle supporte toutes les agressions tant qu’elle ne saigne pas. Bonne récupération !

  18. Noémie

    Bonjour à tous,

    Merci pour cet article et les commentaires qui sont très riches en informations (bien plus riche que tout ce que m’ont dit tous les médecins réunis que j’ai pu croiser pour ma maladie depuis des années…)

    Pour ma part, j’ai une rosacée pustuleuse (rien que le nom vend du rêve lol)
    Je vais essayer de mettre en place une grande partie des conseils que j’ai pu lire ici.
    Mon grand tort, je pense, c’est d’avoir minimiser le fait que j’avais une maladie de peau. Quand je ne suis pas en crise, je me dis que c’est bon… alors que au final, je pense qu’il faut que j’intègre le fait qu’il faut que je change radicalement mes habitudes de vie (alimentaire, gestion du stress, soins de ma peau…)
    Je pense que je vais tout de même prendre le traitement médicamenteux prescrit pour gérer la crise actuelle (puisque j’ai une impressionnante poussée sur le menton) mais parallèlement, je vais modifier mes habitudes.

    Merci encore pour vos conseils et cela permet également de se sentir moins seule, car en effet, comme dis plus haut, on n’en meurt pas, malgré tout, pour l’estime de soi, l’image que l’on peut avoir de soi ou renvoyer… c’est une maladie qui affecte beaucoup…

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Merci beaucoup pour ton commentaire Noémie ! Je suis ravie que l’article t’ait apporté des éclaircissements. J’espère que ton traitement sera efficace.

      Si j’ai appris quelque chose avec cette réaction (je choisis de ne pas la voir comme une maladie personnellement pour ne pas que ça me mine le moral), c’est qu’elle traduit quelque chose qui n’est pas adapté. Je crois que c’est vrai pour toutes les maladies mais, pour la peau peut-être en particulier car c’est notre organe le plus visible. En apparaissant sur le visage, on ne peut pas y « échapper », alors la question devient de savoir qu’est-ce qu’on essaie inconsciemment de cacher ?

    • Noémie

      Au final, je me suis décidée à aller voir une naturopathe qui m’a donné beaucoup de conseils que j’avais déjà lu ici pour la plupart mais qui m’a beaucoup conseiller sur ce que je devais changer dans mes habitudes alimentaires et dans la gestion de mon stress.
      Comme tu l’as bien dis dans la réponse à mon précédent commentaire, elle me disait que ce qui ressortait sur mon visage était tout ce que je « gardais pour moi et n’exprimais pas » (entre autre chose bien sûr…)
      Forte de tous vos conseils et de ceux de la naturopathe, me voilà armée pour affronter mes problèmes de peau!!

    • Lutetia Flaviae

      Je suis ravie que tu aies pris l’initiative de te rendre chez une naturopathe Noémie ! J’espère que ces changements t’aideront à guérir !!

      C’est drôle que tu en parles car j’en ai vu une il y a deux semaines qui m’a fait une séance d’acuponcture. Deux ou trois jours après, j’avais un point rouge sur chaque joue (les minis retours de rosacée). Je ne sais pas s’il s’agit de l’énergie qui a été libérée ou des changements de cosmétiques que j’ai fait récemment mais, ça me semblait intéressant de le partager.

      Soit dit en passant, ils ont disparu au bout de 3 jours en ajoutant une goutte d’huile essentielle de lavande à ma crème et à mon huile matin et soir. C’est peut-être un peu fort quand l’inflammation est encore intense mais, tu peux aussi voir si cela améliore les choses !

    • Marine Gottlib-zeh

      Bonjour, j’ai une acné rosacee papo pustuleuse
      Quand j’ai chaud ou que je suis en  »crise » cela me démange au visage, cou…
      Je me demandais si quelqu’un était dans le même cas, car la rosacee ne gratte pas normalement. Ou bien si? Si non il y aurais il autre chose que la rosacee?
      Pfff je suis perdue… j’attends vos témoignages

    • Mélodie

      Je ne suis pas qualifiée pour te répondre. Seul un médecin / dermatologue peut poser un vrai diagnostic. Tu peux aussi faire un diagnostic de peau dans un institut de beauté. Marionnaud possède des appareils pour regarder l’état de la peau en profondeur, par exemple.
      Toutefois, si cela peut t’aider, je dirais qu’il est possible d’avoir des démangeaisons si ta peau est déshydratée. Peut-être qu’il y a autre chose, mais ce serait vraiment mieux qu’un professionnel regarde ta peau pour en être sûre.

  19. Gwen

    Personnellement, j’ai une acné rosacée plutôt légère mais comme toi je croyais encore jusqu’à récemment que c’était de l’acné ; j’en blaguais en disant que je commencerais à avoir des cheveux blancs en plus d’avoir de l’acné, haha… à 31 ans ça commence à me faire beaucoup moins marrer…

    J’ai pourtant une hygiène de vie plutôt correcte, pas franchement stressée, je ne me maquille pas du tout, très peu d’alcool, ne mange presque aucun produit transformé (à part des trucs genre sauce tomate), beaucoup de légumes et de noix, presque jamais de viande ou poisson (2-3 fois par mois), je cuisine tout moi-même ; mais y a de gros soupçons que j’aie le syndrome du colon irritable et il se trouve que justement étant végé je mange pas mal de laitages (150g de yaourt tous les matins, fromage dans pas mal de recettes), c’est la seule chose que j’aie pas vraiment coupé. Si ça vient de ça, alors ma peau réagit de manière plus immédiate que mon bedon. Ça m’arrive aussi d’avoir la main lourde sur les crèmes glacées faites maison par le marchand de glaces du coin >.>
    En fait c’est amusant : je suis passée d’hygiène de vie assez pourrie y a disons 5 ans (0 sport, n’importe quoi comme bouffe, maquillage) à un truc vraiment pas mal mais aucune différence.
    Peut-être que maintenant un de mes soucis principaux c’est que je fais beaucoup de sport, (muay thai 3 fois par semaine, toujours à vélo), dans ces moments j’ai chaud, je transpire beaucoup. Du coup, j’ai un corps canon, mais une face dégueulasse :V Je n’ai pas tellement de rougeurs (à part les vaisseaux des ailes du nez explosés) mais plutôt plein de petits boutons rouges, parfois des gros sous-marins assez douloureux (du coup je peux pas m’empêcher de les tripoter ceux-là), et parfois quelques têtes blanches. Ce qui est amusant c’est que j’en ai partout sur le visage sauf le front !

    Le dermato m’avait filé un gel à base de metronidazole, qui n’a rien arrangé, surtout que j’ai la peau qui devient sèche facilement alors je ne vois pas l’intérêt de l’agresser encore plus !
    Mon plan pour le mois prochain : pas de sucre à part quelques fruits au pti déj et la banane pré-sport (j’ai de toute façon du gras à perdre de tout mon muscle qui a muté après 4 mois de confinement), je vais aussi tester le kefir à la place du yaourt classique, et pour le visage, je vais essayer de faire avec ce que j’ai chez moi, huile d’amande + HE de lavande + HE de tea tree. Je revois mon chum le 14 août alors j’ai pile un mois pour voir ce que ça va donner. Faudrait aussi que je boive plus d’eau, mais rien à faire je n’y arrive pas, j’arrive à boire max 1L d’eau par jour généralement, mais rarement plus…

    Réponse
    • Mélodie

      Je te souhaite bon courage Gwen ! Effectivement les laitages et tout ce qui est relatif à l’intestin peut être en cause. J’espère que tes tests résulteront. Une fois que l’on prend conscience qu’il faut être douce avec sa peau car elle est sensible et non pas plus agressive comme pour une peau acnéique, cela devrait l’aider à cicatriser :)

  20. Kim

    Bonjour,
    Après avoir lu tous les messages, cela m’a rassuré même si ce n’est pas le terme adapté, de voir que je n’étais pas la seule à voir ces symptomes/problèmes. Depuis l’âge de 15 ans, je souffre de boutons entre chair et peau qui deviennent rouge violet…. Au début cela touché le front, le haut des joues, le menton et le nez, seulement avec le temps l’esthétique n’était plus le problème, la douleur deveniens trop présente. Surtout que je ne retrouve jamais un visage clean, il y a toujours une crise qui arrive quand tout va mieux . J’ai donc pris contacte avec un dermato car je me disais que l’acné aurait dû passé à 18 ans seulement, après des traitements à la doxyciline et rosex qui n’ont marché que très peu de temps, j’ai décidé d’aller voir un autre dermato cette fois si professeur en dermatologie qui m’a donné de la doxyciline et du solentra mais toujours pas de vrai amélioration. J’avais beau expliqué que quand je mangeais des céréales, des gâteaux…. cela empirait personne ne pensait a l’alimentation. Alors de mon côté, j’ai arrêté le gluten, cela m’a coupé l’envie de grignoter toutes les heures (j’avais enfin l’impression que mon corps se nourrissait enfin en mangeant sans gluten.), et mon visage allait un peu mieux. En effet, ce problème ne figure que sur mon visage, mais pas sur le corps. En plus, je suis quelqu’un de très sportive et qui part chance n’a pas pris de poids avec les cachets …
    Suite a tous les conseils, j’ai essayé l’huile de nigelle, mais cela n’a pas beaucoup amélioré les choses, mais un peu quand même. Donc, aujourd’hui, j’ai 22 ans et le problème persiste.

    Alors j’aurais aimé savoir si vous aviez trouvé des traitements ou le nom de cette maladie de peau, car en effet, il ne s’agit pas d’acné, ni de rosacée, je pense.

    Merci de vos conseils :)

    Réponse
    • Mélodie

      Bonjour Kim, déjà je t’envoie toutes mes pensées ! Je sais très bien à quel point c’est frustrant de voir si peu d’effets malgré autant d’efforts.

      Je ne sais pas comment s’appelle cette réaction ni comment la traiter. Etant donné qu’elle est douloureuse, je suis plus encline à te diriger vers d’autres médecins, peut-être un allergologue, un gastéro-entérologue ou un endocrinologue pour vérifier ton taux d’hormones ? Ton médecin traitant saura mieux te conseiller.

      Si tu n’as pas été voir de naturopathe, ce serait aussi une possibilité pour avoir un avis plus global. N’hésite pas non plus à demander leur avis à des esthéticiennes. Elles ne sont pas autorisées à poser de diagnostic bien sûr mais, elles voient passer beaucoup de maladies de peau et pourront peut-être reconnaitre ce dont il s’agit.

      Dans l’ensemble, ce qui m’a le plus aidée au fond, c’est d’arrêter complètement de vouloir trouver une solution et de faire des soins. Laisser le temps à la peau de respirer et de cicatriser. Je te conseille de tenir un journal des effets pour suivre quels produits tu utilises, ton alimentation mais aussi tes hormones. Cela t’aidera à te rendre compte de ce qui a pu causer une crise.

      Enfin, si tu es ouverte d’esprit, tu peux également tenter de voir si l’hypnose améliore la situation. J’ai une amie qui a dissipé son psoriasis en faisant de l’auto-hypnose.

      J’espère que tu trouveras vite des réponses ! Courage :)

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This