Votre panier

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Gestion du temps : Pourquoi faudrait-il être organisé ?

par Mélodie

28/02/2016

Doit-on vraiment être organisé pour son bien-être ou est-ce que la productivité a un effet contraire et nous met trop de pression ? Découvrez mon avis sur lutetiaflaviae.com

Pourquoi faut-il être organisé ? Ma liste des avantages et des inconvénients de l’organisation pour comprendre si la productivité est vraiment utile ou si l’on se met trop de pression pour rien.


 

J’écris souvent des articles sur l’organisation. Il s’agit de la catégorie contenant le plus d’articles d’ailleurs. C’est aussi le sujet qui intéresse le plus les abonnés à mes courriers et sur Pinterest.

Pourtant, j’entends parfois une certaine exaspération à propos de la productivité ou du besoin de créer de l’ordre. En lisant le magazine Flow, un article sur la beauté du désordre m’a interpelée.

Et si j’avais tort depuis le début ? Et si je faisais véhiculer de mauvais messages ? Pire encore, et si je mettais moi-même la pression sur vous  ?

 

Pourquoi faudrait-il être organisé ?

 

Qu’est-ce qu’être organisé ?

Pour être très honnête : je ne me suis jamais sentie organisée. J’ai un petit peu cherché pourquoi, sachant que j’avais toujours été une élève appliquée et productive à l’école. Je me suis rendue compte que c’était parce qu’on m’avait toujours dit que je ne l’étais pas.

Quand je dis « on », il s’agit de ma famille qui me reprochait régulièrement de ne pas assez ranger ma chambre. En voyant la transformation de mon bureau grâce à la méthode GTD, vous pouvez constater vous-mêmes que les feuilles, les livres et les cahiers trainaient volontiers partout où il restait de la place.

En réalité, l’organisation englobe deux notions : une interne et une externe. On peut donc distinguer l’organisation extérieure qui tient du rangement et une organisation personnelle relative à la méthode.

Le fait est que je suis de nature très méthodique mais, peu portée sur le rangement.

Alors, pourquoi vouloir contrarier ma nature en cherchant à vivre dans un environnement moins encombré ?

Si vous êtes déjà convaincu par les bienfaits de l’organisation mais, vous ne réussissez pas à vous y mettre, découvrez mon ebook S’organiser simplement pour vous guider pas à pas !

Nouveau ! S’organiser simplement existe maintenant en livre !

 

Découvrez mon ebook S'organiser simplement pour réussir à mieux gérer son temps sur lutetiaflaviae.com

 

Les inconvénients de l’organisation

C’est vrai que vouloir être organisé a de mauvais côtés.

1. La culpabilité

Pour commencer, je crois que si je m’efforce à ranger, à nettoyer régulièrement c’est à cause d’un sentiment négatif : la culpabilité ! Si quelque chose n’est pas à sa place, une petite voix dans ma tête me rappelle que je devrais la ranger.

Je pourrais repousser le moment de m’y mettre, ce que je fais de temps en temps. Pourtant, quand cette petite voix devient celle de ma mère qui passe chez moi, là, ce n’est plus de la culpabilité, c’est de la peur ! Pour éviter que ma mère ne me passe un savon – expression curieusement à propos – ou pour ne pas être trop embarrassée si quelqu’un débarque à l’improviste, un minimum d’ordre s’impose.

 

2. La frustration

Quand on est (trop) organisée, on n’aime pas les imprévus. Du moins, moi, je les déteste ! J’ai toujours cru que c’était mon côté Sheldon Cooper mais, je crois que beaucoup ressentent la même chose.

Si tu passes une demi heure à planifier ta semaine et que quelqu’un te propose une sortie à la dernière minute, alors que tu avais prévu de faire un tas de choses, c’est forcément frustrant !

En ce qui me concerne, j’ai beaucoup de mal à gérer ça. Pas tant sur l’action mais, psychologiquement. Quand j’ai organisé quelque chose, je n’aime pas changer de plan.

J’essaie de lâcher du leste, de ne pas faire des emplois du temps trop précis, d’intégrer des plages horaires pour les imprévus. C’est un travail à faire vraiment sur soi. Après tout, parfois on a droit à de bonnes surprises !

 

3. Le retour de bâton

Enfin, il semblerait qu’être organisé s’avère parfois contre-productif. A force de trop ranger, on finit par perdre des choses ou oublier où on les a laissées.

Ça me rappelle la fois où j’ai entrepris de trier tous les papiers de mon bureau. Je gardais mes diplômes dans une pochette plastique et je me suis dit qu’il fallait que je les protège mieux que ça. Du coup, je les ai rangés dans une chemise avec tous mes papier importants.

Quelques temps après, j’étais incapable de les retrouver ! J’ai revu toute ma chambre de fond en comble plusieurs fois mais, ils avaient disparu. J’étais en panique et complètement déprimée d’avoir voulu tout ranger pour une fois. Ça s’était retourné contre moi ! J’ai dû retourner à l’université demander des duplicata. Bref, un mauvais moment !

Des mois plus tard, ma mère me prévient qu’elle les a trouvé ! En fait, elle avait elle-même rangé le carton où se trouvaient tous mes papiers dans une autre pièce, sans me prévenir. Je savais que je les avais déplacé mais, j’étais incapable de me souvenir qu’il s’agissait de ce carton !

Trop de rangement tue le rangement.

Malgré tous ces défauts, j’aime l’organisation. Je pense que les avantages sont plus importants et surtout, cela me permet de me sentir beaucoup mieux.

 

Etre organisé et tenir de listes de choses à faire met-il trop de pression ou est-ce source de bien-être ? Mon avis sur lutetiaflaviae.com

Pour obtenir ma liste de choses à faire pour le printemps, abonnez-vous gratuitement à ma Bibliothèque privée !

 

Les avantages de l’organisation

 

1. La libération

L’organisation, tant à la maison que dans la méthode, est, je trouve, libératrice. Elle permet de libérer son esprit mais, aussi son environnement afin de laisser les idées circuler.

J’ai une vision peut-être un peu bizarre du rangement. Par exemple, si mon bureau est encombré, ça va me bloquer davantage pour travailler. Je ne sais pas si c’est parce que je vois l’accumulation de choses à faire, parce que je culpabilise de ne pas ranger ou parce que les objets dégagent une sensation d’obstacle.

Là, vous vous dites que vous m’avez perdue ! Toutefois, si vous faites un mouvement mais, qu’un objet se trouve à côté, vous allez réduire ce mouvement, non ? Même si vous ne le touchez pas encore, vous anticipez le contact et vous réduisez votre force. J’ai l’impression que c’est assez similaire pour l’esprit ou la réflexion. Sans obstacles physiques, ils se développent plus librement.

Bon, j’avoue que c’est un ressenti très personnel mais, peut-être fait-il sens pour vous aussi.

 

2. La relativité

Être organisé, avoir un espace rangé reste très relatif. Tout dépend du sens, de la vision qu’on en a. Si pour vous, avoir une maison bien rangée signifie obtenir une copie d’un magazine, effectivement ça risque d’être compliqué. D’autant plus si vous avez une famille et des enfants.

J’envisage le rangement d’une manière moins rigide. Pour moi, il s’agit surtout de ne pas se prendre les pieds dans un objet ou de ne pas trop laisser la vaisselle s’accumuler. En fin de compte, ce sont des choses qui doivent être faites. Donc, autant gérer ces tâches de manière à ce qu’elles soient les moins contraignantes possible.

 

3. La gestion du temps

En échangeant avec des abonnés, un objectif très clair s’est dégagé. On n’a pas envie de ranger, d’être organisé pour l’être simplement. Ce n’est pas une fin en soi. On veut s’organiser afin d’optimiser son temps pour pouvoir faire autre chose !

 

Être productif ne signifie pas seulement vouloir en faire plus mais, aussi vouloir mieux faire pour se consacrer à ce que l'on préfère. Cliquez pour tweeter

 

Si certains voient une pression à tenir des to-do lists, c’est peut-être parce qu’ils ne considèrent pas la part de bien-être à intégrer. En ce qui me concerne, je commence chaque semaine par inscrire le sport, le yoga et la méditation à ma listes de choses à faire !

En somme, tout dépend de soi, des intentions qu’on y met et de ses priorités ! L’organisation est un problème quand on ne tient pas suffisamment de distance, quand on ne considère pas ses besoins, quand on n’utilise pas une méthode adaptée à sa propre nature.

Pour lutter contre cette pression et ces frustrations, ma méthode S’organiser simplement disponible en livre et ebook, vous sera utile ! Il intègre astuces et fiches afin de créer un système efficace qui vous convient !

 

Découvrez mon ebook S'organiser simplement pour réussir à mieux gérer son temps sur lutetiaflaviae.com

En savoir plus sur S’organiser simplement !

 

Et vous, quelle vision avez-vous de l’organisation ? Vous sentez-vous frustré ou libéré par vos listes ?

Rejoignez l'atelier gratuit Progresse Sans Stress pour transformer vos habitudes et avancer vos projets durablement en reprenant le contrôle de votre temps. Vous recevrez aussi le workbook par e-mail pour bien gérer votre temps et améliorer votre organisation personnelle. Retrouvez Progresse Sans Stress sur lutetiaflaviae.com

Poursuivez votre lecture

10 Commentaires

  1. Sissi

    Oh là là, je pense être bien placée pour répondre car nous formons mon mari et moi un « couple mixte dans ce domaine ». Personnellement, tous mes papiers ont toujours été bien classés. J’ai adopté une thématique par couleur. Par exemple : l’EDF, une chemise à élastiques bleue ; la téléphonie/internet, une chemise à élastiques orange avec à l’intérieur des chemises carton orange (une pour le portable, une pour le fixe et une pour internet, oui enfin là c’était il y a un certain temps, avant d’avoir un pack fixe/portable/télé/internet). Tous mes dossiers sont sur la même étagère et quand je cherche un papier, je le trouve en 2 mn maximum. Mon mari a un fonctionnement différent. Quand il reçoit un courrier, il l’ouvre et s’il faut payer quelque chose ou retourner un papier, il le fait, remet le courrier dans l’enveloppe et entasse les enveloppes ! Plusieurs fois j’ai tout trié, classé et fait des dossiers mais il continue et quand on cherche un papier, il faut 1 à 2 jours de fouille archéologique !
    Au final, je pense que sans en faire son unique activité dans l’existence comme Marie Kondo, il faut un minimum classer ce qui est important.

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Merci pour ton commentaire Sissi ! Heureusement que ton mari t’as trouvée ! C’est déjà ça s’il pense à payer quand il doit le faire ! L’un des problèmes que tu mets en évidence est de « remettre dans l’enveloppe », c’est le meilleur moyen de ne pas faire quelque chose ou de laisser trainer jusqu’au dernier moment. En tout cas, tu sembles être très au point sur la méthode ! Bravo !

  2. Olia.K

    Coucou !

    J’ai beaucoup aimé ton article : il m’a rappelé un livre que j’ai lue il y a quelque temps. J’en suis sûre, il va beaucoup te plaire.
    Il s’appelle « Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent » de Stephen R. Covey.
    Ce monsieur, je le respecte, c’est un dieu en ce qui concerne le rangement « interne » comme tu dis. Selon lui, toutes les réussites dans tous les domaines sont au bout de nos doigts, et le seul moyen d’y parvenir c’est justement d’adopter quelques résolutions de priorités et de rangement.
    Je suis certaine, tu es sur la bonne voie selon lui, tu réfléchis dans le bon sens.

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Coucou Olia ! Merci pour ce gentil commentaire ! Je connais bien ce livre et je le recommande d’ailleurs dans mes ressources et plusieurs articles ! Je trouve qu’il est génial, du genre à changer une vie !

    • Olia.K

      Je suis justement entrain de le lire, je trouve qu’il a totalement raison.
      En soi, il dit que tout est possible, si l’on arrive à bien filtrer et organiser nos points de vue et nos objectifs. Ca a l’air facile au premier abord, mais tout le monde n’arrive pas forcement à prendre en compte toutes les paradigmes existantes.
      Franchement, je continue encore de m’entrainer! Ce livre me donne vraiment envie de réussir. Dans ton cas, il me semble que c’est déjà le cas ;)

    • Lutetia Flaviae

      C’est gentil ! Je ne sais pas si je réussis, c’est plus une attitude à avoir. Il y a des semaines meilleures que d’autres, donc ne t’inquiètes pas ! C’est un travail, une routine en soi. Bon courage ! Avoir la motivation c’est déjà faire un grand pas vers ses objectifs ;)

    • Olia.K

      Merci c’est gentil! C’est vrai qu’il y a des jours ou il est plus difficile d’avoir la motivation de continuer a faire ce qu’on fait. L’essentiel est de bien manger, dormir pour ensuite avoir à nouveau envie de continuer. Bon courage à toi aussi, j’espère que ton blog va prospèrer, j’attendrai d’autres articles.

    • Lutetia Flaviae

      Merci beaucoup Olia ! A très bientôt !

  3. talitakoum

    j’aime bq ton post !! Vraiment je partage ton avis .. moi aussi j’ai parfois l’impression de me « perdre » dans l’envie de tt gérer !! et moi aussi je ne peux pas commencer une tache si c’est le « bazar » autour de moi !!!
    Et comme tu le dis justement .. malgré tt il c’est un vrai plaisir d’avoir une maison où l’on se sent bien et où notre organisation nous laisse du temps pour faire ce qu’on aime dans une ambiance zen !!

    Réponse
    • Lutetia Flaviae

      Je suis contente que ce post trouve de l’écho en toi ! C’est vrai que c’est compliqué de gérer ses envies et ses besoins. Tant qu’on prend du recul pour garder l’équilibre, ce n’est pas si grave d’écouter ses envies j’imagine !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This